3b873854105ef78baa4a7df598709a9cf5adea4251c3ff454af4a1910bfed056

COURAGE LES AMI(E)S PRENEZ SOINS DE VOUS

Presse du 5 mars 2015

« Des timbres ? J'en ai 10 000 ! »

Collectionneurs presse du 5 mars 2015

Rencontre entre placomusophiles.

Une quinzaine de placomuselets, philatélistes, numismates... La bourse multicollection organisée samedi dernier à la salle des fêtes par le Cercle des collectionneurs de Valleroy nous a permis de rencontrer plusieurs passionnés.

Dany a d'abord collectionné les fèves avant de les abandonner, il y a 5 ans, pour rechercher les muselets des bouteilles de champagne, une boisson qu'il apprécie particulièrement. A ce jour, il en compte entre 300 et 400, soigneusement rangés sur des plateaux conçus à cet effet.

Et Eveline de Jouaville ? C'est son fils Kévin qui lui a transmis sa passion pour les timbres. « Lorsqu'il a cessé de les collectionner, j'ai pris le relais. J'ai appris à les classer grâce à la bible des philatélistes, le Yvert et Tellier. Je ne collectionne que les timbres français neufs ou oblitérés. » Même passion pour Emile : « Depuis ma jeunesse, je les conservais sans m'en occuper particulièrement. En 2008, j'ai décidé de les classer et de les trier dans des albums. J'en possède 10 000 neufs ou oblitérés. »

Quant à Francis de Valleroy, ce qui l'intéresse ce sont les postes de radio anciens. « Pas n'importe lesquels, ceux de la marque Optalix, fabriqués à Amiens. Des petits que l'on offrait aux enfants lors de leur communion, à la place des montres, et des plus gros que l'on pouvait mettre dans la cuisine ou dans la voiture. Cette marque a disparu dans les années 70 quand les pays asiatiques les ont produits pour un coût moins élevé. J'en possède environ 80. »

Quant à Christian, de Beuveille, il continue à vouloir agrandir sa collection de plaques de muselet, commencée en 2010 après son inscription au club de Valleroy. « Après 20 années de vendanges en Champagne, j'ai eu envie de les collectionner et maintenant j'en possède 3 800. » Vous avez dit passionnés ?