3b873854105ef78baa4a7df598709a9cf5adea4251c3ff454af4a1910bfed056

COURAGE LES AMI(E)S PRENEZ SOINS DE VOUS

COLLOQUE DES ENTRAINEURS LORRAINS

Riche en enseignements

Pour la première fois, plus de 130 entraîneurs lorrains ont participé au colloque organisé par la Ligue de Lorraine.
L'entraîneur de Mirecourt, Franck Renard, a été le premier à intervenir hier, sur les fondamentaux individuels. Photo Vencesla VINÇON
•  COLLOQUE DES ENTRAINEURS LORRAINS, à Dombasle.
DOMBASLE. _ Cela fait plusieurs années que la Ligue de Lorraine organise un colloque à l'attention des entraîneurs lorrains et le succès ne s'estompe pas. Au contraire ! Hier après-midi au palais des sports de Dombasle, ils étaient plus de 130, un record de participation, réunis par le CTR Stan Hacquard.
Au menu, la validation de la carte d'entraîneur. Administratif mais obligatoire, avant que les quatre intervenants ne fassent leur speech. « Le but est d'informer les entraîneurs », soutient Stan Hacquard, « Surtout les remettre à jour avec de nouveaux schémas de jeu. ça leur permet de progresser, de voir d'autres philosophies ». Pour les assidus, car tous ne sont pas emballés par les nouvelles approches d'entraînements. Mais, au moins, ils savent que ça existe.
La Ligue a donc mis en place quatre thèmes bien différents comme la prévention des blessures : « On souhaite que les gens sachent faire de la prévention, surtout au niveau des blessures aux chevilles, mais aussi de faire attention au moment de la reprise afin d'éviter la récidive », reprend le CTR. Une tâche qui a échoué à David Weber, kiné au Pôle espoir de Nancy.
Et comme dans tout bon colloque, on a allié théorie et pratique grâce aux onze basketteuses du Pôle. Elles ont sué pendant près de six heures à tester les conseils de Franck Renard, l'entraîneur de Mirecourt, qui présentait des exercices variés pour travailler « des fondamentaux individuels à la forme de jeu », pendant 1 h 30 environ. A suivi le duo Sylvain Lautié (ex-entraîneur du SLUC) et Nicolas Meistelmann (entraîneur de la prénationale masculine du SLUC). Les deux hommes ont abordé « les tirs en avant-saison » avec des exercices que les Gomis, Gélabale, Zianveni ou Samnick ont pratiqué cet été. « Il faut offrir des situations de tirs non traumatisant pour le joueur et il faut qu'il y prenne plaisir », avance Sylvain Lautié. Le dernier thème proposé a été réalisé par Pierre Verdière avec le « Jeu de transition en lecture », en fin de journée pour faire évoluer le jeu offensif en fonction de la défense.
Si au premier abord le colloque paraissait technique - il l'était tout de même -, il permet aux entraîneurs lorrains d'évoluer dans leur pratique en leur montrant des tas de petits exercices originaux qui font travailler les joueurs tout en y prenant du plaisir. Parce que le basket-ball reste un jeu !

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire