3b873854105ef78baa4a7df598709a9cf5adea4251c3ff454af4a1910bfed056

COURAGE LES AMI(E)S PRENEZ SOINS DE VOUS

Le Comité Directeur du C.D.S.V. vous souhaite de merveilleuses fêtes de fin d'année

et une année 2022 beaucoup de bonheur et santé ainsi qu'à vos proches

KARATÉ CLUB de VALLEROY

 


 

 

 

 

Catégories

  • presse du 5 mai 2016

    Valleroy

    Vosges : quatre finalistes chez les karatékas

    Les quatre finalistes du kcv ont domine la situation photo rl 1462384966

    Les quatre finalistes du KCV ont dominé la situation

    Le Karaté-club de Valleroy a inscrit quatre de ses membres à la coupe des Vosges.

    Ces derniers ont brillé par leur technique et leur sang-froid lors des combats qui se sont déroulés à Mirecourt.

    Trois catégories de poids étaient représentées et les compétiteurs du club vallerésien ont dominé la situation tout au long de la compétition.

    Résultats

    Rémi Cella, 1er en plus de 85 kg ; Julien Guhel-Laneau 2e en plus de 75 kg ; Didier Ridacker, 2e en moins de 70 kg ; Cédric Ridacker, 1er en moins de 70 kg. Anthony Cella, président du KCV, a chaleureusement félicité les compétiteurs pour leurs résultats et leurs entraîneurs sans qui rien ne serait possible.

  • presse du 27 janvier 2016

     

    Valleroy

    KCV : cinq karatékas sur le podium

    Cedric julien luc remi et anthony n ont pas demerite

    Cédric, Julien, Luc, Rémi et Anthony n’ont pas démérité.

    Le championnat de Meurthe-et-Moselle combat vient de se dérouler à Pont-à-Mousson et les compétiteurs vallerésiens n’ont pas démérité.

    Cinq jeunes ont été présentés à ce championnat : Julien Guhel-Laneau termine 3e (- 75 kg), Luc Pasquini est 3e (- 67 kg), Cédric Ridacker se classe 1er (- 67 kg), Anthony Cella finit à la 3e place (- 67 kg) et Rémi Cella est 2e (+ 84 kg).

    Le comité a félicité les cinq seniors pour leurs prouesses sportives. Tous ont acquis au moins une chose : un peu plus d’expérience pour développer leur technique de combat et faire évoluer leur préparation, sous l’œil attentif et rigoureux de leur entraîneur, Didier Ridacker, de façon à être prêts pour les championnats de Lorraine.

  • presse du 4 janvier 2016

    Valleroy

    Trouvez qui s’est glissé au milieu des karatékas…

    Karate presse du 4 janvier 2018

    ’ai une grande barbe et je me suis glissé dans la photo de famille des jeunes karatékas… Je suis, je suis ? Le Père Noël évidemment ! A la veille des vacances, je me suis arrêté au Karaté-club de Valleroy, comme j’en ai l’habitude chaque année. J’ai félicité les jeunes sportifs pour leur travail et leur assiduité aux entraînements. J’ai aussi pris le temps de regarder quelques minutes l’entraînement, le dernier de l’année. Et comme ces jeunes gens sont très sages, je leur ai distribué un sachet de friandises. Avant donc de me glisser au milieu de toutes ces personnes en kimono !

  • presse du 1er octobre 2015

    Valleroy

    Karaté : D. Ridacker sur le podium aux France

    Didier

    Didier Ridacker, 47 ans, est entraîneur au Karaté-club de Valleroy depuis de nombreuses années et assure également les cours de body-karaté le dimanche matin au dojo de la salle des sports.

    Il a débuté le karaté en 1987 et est aujourd’hui 5e dan. Didier vient de participer à Paris aux

    championnats de France vétérans, en - de 67 kg. Il y a pris la 3e place ! Cerise sur le gâteau, il a battu le champion de France en titre, Gilles Thomen. Autant dire que Didier Ridacker

    fait la fierté de ses pairs à Valleroy.

  • presse du 16 septembre 2015

    Valleroy

    Taï chi chuan : une arrivée tout en douceur

    Premiere seance de tai chi chuan au dojo

    premiere-seance-de-tai-chi-chuan-au-dojo-de-la-salle-des-sports-douceur-calme-cette-discipline-fait-travailler-la-respiration-l-equilibre-afin-d-acceder-au-bien-etre

    Une nouvelle discipline vient de débuter au Karaté-club de Valleroy. Il s’agit du taï chi chuan, et aussi du qi gong qui est un éveil du corps en préparation au taï chi chuan.

    Le taï chi chuan est une discipline douce qui fait travailler la respiration, l’équilibre, afin d’accéder à un bien-être certain alliant le mental et le physique et changeant totalement du rythme effréné que l’on mène dans la vie quotidienne. La douceur est nécessaire pour faire circuler les énergies du corps, pour se décrisper. Le taï chi chuan est considéré comme une médecine douce en Chine et toute violence en est prohibée, comme on peut le voir dans certains films.

    Le taï chi chuan est ouvert à tout public, même à des personnes d’un certain âge car c’est un sport qui se fait tout en douceur, avec des mouvements lents.

    Les séances se dérouleront au dojo de la salle des sports tous les mardis de 19 h à 20 h 30 et le vendredi de 20 h à 21 h 30. Ludovic Lopes, qui pratique depuis plusieurs années le taï chi chuan, est diplômé de l’institut Ming Men. C’est lui qui est chargé des séances.

    Les inscriptions peuvent se faire à la salle des sports.